Il y a quelques temps, un ami m’avait soufflé en émettant une théorie terrifiante :
Et si du jour au lendemain Facebook, Twitter, Flickr n’étaient plus.
Impossible, le modèle économique est sûr …
Pas si sûr, car ces millions d’octets que l’on stocke, que l’on s’échange ont un coût.
Et si ce coût dépassait les revenus publicitaires espérés,
et si la bulle économique que nous connaissons ne pouvait plus soutenir notre macro-société numérique,
et si et si …

De là est née un cauchemar : des millions d’échoués de Facebook qui n’auraient plus accès à leurs “friends”, leurs emails, leurs photos, à tous ces échanges que l’on prend pour indélébiles.

Un chaos comme celui du siècle dernier – celui du bug de l’an 2000.

Et puis aujourd’hui je tombe sur çà : La fin de Twitter est annoncée.

Twitpocalypse calcule en temps réel, la date fatidique à laquelle Twitter aura atteint la limite absolue d’identifiants uniques.

Rendez-vous donc vers le 16 Juin à 2:30am GMT pour voir Twitter mourir. ou pas.

image-23

Note pour moi : Il est vraiment temps de backuper !

Rendez-vous sur Hellocoton !


   2 Commentaires pour “Twitpocalypse aka. This is the End, my only friend”

  1. 1 Yann G.

    Peut-être un fake imaginé par les fabricants de disques durs et autres supports de sauvegarde… Qui sait ? Google s’est mis à vendre un téléphone, Facebook pourrait vendre des cles USB, et Twitter… des imprimantes ?

    [Reply]

  2. 2 Jane

    @Yann : Décidément tu m’étonneras toujours! En effet la théorie du complot capitaliste çà marche aussi ;)

    [Reply]

Laisser un commentaire